La réorientation après le bac, c’est possible

La réorientation après le bac, c’est possible

 

Non, la réorientation n’est pas un échec ! Facultés, classes préparatoires, écoles spécialisées, établissements de formation professionnelle, écoles supérieures ou instituts supérieurs… après le bac vous êtes nécessairement inscrits dans l’un de ces établissements.

Cela fait quelques mois ou même quelques semaines que vous êtes sur les bancs d’amphis, et vous vous rendez compte que le parcours que vous avez choisi ne vous correspond pas.

Alors n’ayez pas peur de saisir l’occasion pour réorienter votre parcours post-bac, en bonne connaissance de cause bien sûr.

Une chance de repenser son projet

S’orienter, ce n’est pas seulement trouver une formation, c’est choisir un futur métier et la vie qui va avec. Il est permis d’hésiter, de tâtonner et parfois même… de se tromper.

Il existe en effet de plus en plus de passerelles entre les filières qui permettent à ceux n’ayant pas pris le bon chemin du premier coup, de se réorienter. Le tout est de savoir rebondir et d’apprendre de ses « erreurs » en donnant un sens à son projet.

Vous avez choisi la mauvaise école ou le mauvais cursus, votre cursus n’est pas perdu. Vous pouvez toujours retracer le chemin vers votre projet professionnel.

Élaborer son projet d’étude, ce n’est jamais tard.

Élaborer son projet d’étude, il s’agit pour l’étudiant de s’informer et de se fixer des objectifs selon ses diplômes, acquis ou en cours d’acquisition, ses préférences et aisances pour un domaine d’étude précis, et la profession ou le secteur professionnel visé.

À terme, c’est une feuille de route pour atteindre un objectif professionnel en adéquation avec la formation visée.
Commencez par repérer le domaine d’étude dans lequel vous souhaiteriez évoluer : Droit ? Sciences de l’ingénieur ? Économie ? Santé ? Il doit correspondre à vos aspirations ou à vos compétences.

Définissez un projet professionnel en rapport avec les études choisies. Posez-vous les bonnes questions : quel est mon souhait ? Quel métier voudrais-je exercer ? Quel diplôme me le permettra ? Quelle profession me sera accessible avec cette formation ?

Alors un vrai projet, c’est quoi ?

Le réel projet est bien réfléchi : le jeune doit s’être informé en profondeur, avoir discuté avec des professionnels de la filière visée, se présenter à des journées portes ouvertes, voire même assister à des cours.
Pour parvenir à trancher, il est important que l’étudiant soit bien informé pour être certain d’opter pour le bon choix, qui doit s’adapter à ses aspirations personnelles et professionnelles.

Emprunter les passerelles

Les passerelles. Elles peuvent vous permettre de passer d’une première année de communication à l’Université, à une deuxième année de licence en école privée. Si elles varient en fonction des établissements, des parcours, des personnes et des cursus, celles-ci permettent à de nombreux étudiants de se réorienter chaque année.
En clair, si vous avez suivi une formation de deux ans dans une école, par exemple, et que vous avez envie de changer d’horizon, vous pouvez vous inscrire ailleurs, directement en 3ème année. Évidemment, après sélection sur dossier et/ou concours, et dans la limite des places disponibles.

Quoi qu’il en soit, ne vous arrêtez pas sur un échec !

Toutes les informations dont vous avez besoin pour faire le bon choix

Toutes les informations dont vous avez besoin pour faire le bon choix