Les métiers de la santé : quels débouchés ?

27 juillet 2020 TNC TNC

Vous êtes altruiste et aimez assister les autres ? Vous être attirés par une carrière dans les métiers de la santé ? Des métiers tels que la kinésithérapie, l’orthophonie, la psychomotricité ainsi que la psychologie ont de plus en plus besoin de personnel qualifié et connaissent de plus en plus d’engouement auprès des jeunes. À travers cet article nous allons présenter ces métiers ainsi que leurs débouchés et les prérequis pour les pratiquer.

La kinésithérapie :

L’un des métiers de la santé dont le besoin se fait de plus en plus sentir au Maroc, le kinésithérapeute exerce généralement à titre libéral en cabinet. Il n’a pas d’emploi du temps stable et s’adapte à la disponibilité de ses patients dont les profils sont très différents. Il peut alors aller du nourrisson au retraité en passant par le sportif bien sûr et même l’employé fatigué. Le kiné intervient dans plusieurs cas de figure et commence par une étude du dossier médical du patient pour pratiquer par la suite un examen clinique qui lui permet de définir les moyens et méthodes qu’il va mettre en œuvre.

Parmi les techniques utilisées par le kinésithérapeute : les massages avec une concentration sur la zone douloureuse, des mouvements de gymnastique manuellement, avec des poids ou à l’aide d’appareils ou encore en utilisant l’eau ou les ultrasons.

Le kinésithérapeute doit être en bonne santé physique pour pouvoir manipuler ses patients ainsi que répéter les exercices requis et réaliser les massages. Il passe la majeure partie de son temps debout, et doit savoir être à l’écoute de ses patients et être doté de patience afin d’effectuer le traitement adéquat avec des patients parfois en difficulté ou souffrant d’un handicap lourd.

L’orthophonie :

Beaucoup ignorent le rôle de l’orthophonie parmi les métiers de la santé. Cette branche s’occupe de la prévention et le traitement des troubles de la voix, de la parole et du langage aussi bien pour les enfants que pour les adultes malentendants ou atteints de différents troubles.

Les orthophonistes exercent également à titre libéral dans la majorité des cas, et leurs horaires doivent aussi s’adapter à la disponibilité de leurs patients. Pour être en contact avec des personnes en difficulté l’orthophoniste doit être dynamique, avoir un sens aiguisé des relations humaines ainsi que le sens de l’écoute et beaucoup de patience. Afin de maîtriser les techniques de rééducation l’orthophoniste doit avoir des connaissances dans diverses disciplines ; d’abord linguistiques : grammaire, orthographe et phonétique. Mais aussi en psychologie, dessin, musique et logique mathématique. Il doit aussi être à l’aise avec les enfants et créatif. Les métiers de la santé à caractère social comme l’orthophonie demandent de la passion pour exceller.

La psychomotricité :

Le psychomotricien exerce souvent sous prescription médicale et agit sur le corps des patients en cas de problèmes de motricité tels que des troubles de l’équilibre, des tics nerveux, des défauts de coordination et des difficultés de repérage dans l’espace. Il aide ses patients à être conscients de leurs corps pour gagner en maîtrise de leurs mouvements à travers des exercices appropriés.

À travers un bilan médical approfondi, le psychomotricien arrive à trouver la nature et l’origine du trouble que présente son patient. Il opère par la suite à travers des séances de rééducation où il guide le patient avec des jeux rythmiques, des exercices de relaxation et d’adresse avec plusieurs outils ludiques tels que des ballons, des instruments de musique ou même des puzzles et de la pâte à modeler tout en les adaptant à l’âge et au trouble de la personne.

Le psychomotricien travaille principalement avec des enfants, des personnes âgées ou encore des adultes souffrant d’un handicap. Ils exercent dans les hôpitaux, centres de rééducation ou encore des maisons de retraite. Le psychomotricien doit être attentif, disponible pour ses patients, coordonné vu que c’est à lui de montrer l’exercice à son patient et être un excellent pédagogue.

Les métiers de la psychologie :

Afin d’exercer dans les branches psychologiques des métiers de la santé, le psychologue doit être capable d’observer parfaitement le comportement humain. La base de son travail est l’écoute, le soutien et l’analyse.
Intervenant auprès de profils très différents pour des troubles divers et dans des contextes qui varient en fonction de la spécialisation.

En cas de difficultés sociales, affectives ou relationnelles ou même en entreprise pour le recrutement du personnel. Le psychologue intervient pour assister ces personnes pour s’ouvrir et exprimer ce qu’ils ressentent les mettant sur le chemin pour répondre à leurs interrogations ou surpasser leurs difficultés. Les modes opératoires des psychologues peuvent différent en fonction de leur spécialité et de leur patient. Ils peuvent exercer au cours de tête à tête avec les patients ou encore en groupe lors dors séances collectives.

Il existe plusieurs branches de psychologies qui peuvent s’adapter aux préférences et aux profils de chacun ; Le psychologue familial, le psychologue scolaire, le psychologue du travail et psychologue clinicien qui pratique en hôpital.

En considérant la branche psychologie des métiers de la santé, l’étudiant doit être méthodique, ouvert, équilibré, et avoir beaucoup de patience et de savoir-faire.

En conclusion afin de se spécialiser dans les métiers de la santé, l’étudiant doit être passionné, avec une réelle envie d’aider l’autre et un véritable sens de l’empathie. Il doit savoir être méthodique et à l’écoute quelle que soit la branche de spécialité vers laquelle il se dirige.

Toutes les informations dont vous avez besoin pour faire le bon choix

Toutes les informations dont vous avez besoin pour faire le bon choix