Le Baccalauréat, comment se préparer en période de confinement ?

12 mai 2020 TNC TNC

Confinement et cours à distance ne veulent pas dire que les épreuves du baccalauréat sont moins importantes ni qu’elles sont annulées ! De ce fait, il faut se préparer comme on l’aurait fait en temps normal. Mais comment ?
Voici un rappel de bonnes pratiques pour bien vous préparer aux épreuves du baccalauréat durant le confinement.

1. Commencer par les matières avec lesquelles on a plus d’affinités

Il faut d’abord commencer par définir votre espace de travail comme expliqué auparavant dans (maillage interne avec l’article précédent : Distance learning : 7 Conseils pour mieux vivre le confinement et les cours) car il est essentiel d’avoir un espace dédié uniquement aux études. Comme on peut également tester plusieurs modes d’organisation pour trouver celle qui nous va.

Par la suite on peut commencer la préparation, la question qui se pose alors est par où commencer ? Quelle matière ? Quel chapitre ? La réponse est simple ! Pour se mettre au travail on commence par ce qu’on aime. Plus on a d’affinités avec une matière plus on sera motivé pour commencer la préparation, qui sera également relativement plus simple. De ce fait en préparant ces matières en premier lieu on pourra développer les bons réflexes et les bonnes habitudes pour passer à celles avec lesquelles on a plus de difficultés.

2. De la stratégie ! Alterner les matières à réviser dépendamment de l’importance du coefficient

Il est important de noter que ce n’est pas parce qu’on commence par les matières qu’on préfère qu’on va laisser les autres de côté. Cette première étape nous sert à nous familiariser avec les bonnes habitudes qui vont nous faciliter l’approche de matières pour les quelle on éprouve plus de difficultés mais qui ont un coefficient important. Ici on va la jouer stratégique : On met une couche de ce qu’on aime moins et deux couches de ce qu’on aime plus étudier.

Par ailleurs si vous avez des difficultés avec le fond, faites-en sorte que la forme soit agréable et vous facilite la tâche. Il faut trouver un moyen pour prendre du plaisir à préparer une matière qui vous ennuie ou vous bloque.

Utilisez des couleurs, post-it ou même chanter ses cours, le confinement vous donne au moins la liberté d’être créatifs dans votre méthode de préparation !

3. Définir des objectifs SMART

Pour être efficace durant la préparation de vote baccalauréat, il faut définir des objectifs quotidiens ou hebdomadaire de manière claire. D’où la nécessité qu’ils répondent à un certain nombre de critères simples à appliquer en les gardant en tête lors de la définition de ses objectifs.

Un objectif SMART, kézako ? SMART est un acronyme qui détermine la nature des objectifs que vous allez définir et œuvrer à atteindre.

On peut définir les initiales de SMART comme suit :

  • Spécifique : Déterminez exactement ce qui doit être fait et comment : savoir quels cours et quels chapitres exactement vous comptez réviser durant la journée ou la semaine, déterminer la méthode d’apprentissage que vous allez utiliser, est ce qu’il s’agit de comprendre ou de mémoriser un cours.
  • Mesurable : Votre objectif doit être mesurable et quantifiable. Il faut alors fixer avec précision le nombre de chapitres ou de pages que vous allez réviser durant la journée ou la semaine ou encore le nombre d’exercices réalisés durant la journée. L’essentiel c’est d’avoir de la visibilité par rapport à votre état d’avancement en fin de journée.
  • Atteignables : Fixer vous-même vos objectifs ne veut ni dire que vous allez surestimer votre capacité ni vous surmener durant la journée. C’est pourquoi les objectifs doivent être Atteignables et acceptables.
  • Réalistes : Vos objectifs doivent être réalistes et réalisables ; assurez-vous d’avoir toutes les ressources avant de commencer à préparer une matière. Tous les cours doivent être à votre disposition et avant de fixer l’état d’avancement prévu assurez-vous que vous vous donnez assez de temps pour bien assimiler le chapitre en question.
  • Temporellement définis : Vous devez impérativement fixer un temps défini à la réalisation de vos objectifs qui vous permettra de la même manière à vous situer dans votre état d’avancement. Nous vous conseillons de définir des objectifs quotidiens ou au maximum hebdomadaires pour pouvoir d’une part suivre leur avancement de près, mais aussi éviter le sentiment d’avoir une quantité de travail colossal devant-soi.

4. Rester connectés mais concentrés

Durant le confinement et avec les cours à distance il faut rester connecté et à jour avec les updates de vos professeurs et vos camarades. Ceci ne doit pas vous distraire et être une excuse pour surfer sur le web et perdre en concentration, durant les heures prévues au travail limitez les interfaces auxquelles vous accédez. Vous devez cependant rester en contact, échanger autour de votre état d’avancement avec vos camarades afin de pouvoir avoir un comparatif et vous motiver. Il est également important de rester en contact avec vos enseignants qui vont aussi vous orienter à travers des lignes directives pour votre préparation ainsi que des éléments essentiels dont vous aurez besoin.

Pour conclure, on peut prendre le confinement du bon côté et en profiter pour mieux s’organiser et se concentrer plus facilement vu qu’il n’y a pas de raison d’être distrait. La préparation au baccalauréat est cruciale pour votre avenir et vous avez pleinement le temps de vous focaliser dessus dans la sécurité et le confort de votre foyer.

Toutes les informations dont vous avez besoin pour faire le bon choix

Toutes les informations dont vous avez besoin pour faire le bon choix