Baccalauréat et gestion du temps en épreuve : 5 conseils pour être efficace

28 mai 2020 TNC TNC

Bien réviser, rédiger des fiches, s’assurer qu’on est bien prêt pour les épreuves et avoir tous ses cours en tête est essentiel. Mais pendant les épreuves du baccalauréat plusieurs étudiants tombent dans le piège de la gestion du temps pendant l’épreuve.

Mundiapolis vous présente 5 conseils pour optimiser votre temps en épreuve pour mettre toutes les chances de votre côté.

Equipez-vous de différentes couleurs

Pour ne pas perdre son temps pendant l’épreuve, il est essentiel de préparer une check-list pour les épreuves du bac (maillage interne) et s’assurer d’avoir à l’avance tous les objets nécessaires dans votre trousse pour le bac.

Parmi les incontournables on a : les stylos (avec des doubles en cas de soucis), un effaceur ou un blanc correcteur, une règle, un crayon bien taillé, un taille-crayon et une gomme. Des surligneurs pour la phase de lecture de l’épreuve pour mettre en avant les éléments clés qu’il ne faut pas oublier ou ceux dont vous vous servirez lors de la rédaction.

Ne surtout pas oublier sa montre !

On ne peut pas parler de gestion du temps sans avoir une montre à portée de vue, elle sera votre repère pendant les épreuves du bac. Les téléphones étant évidemment interdits pendant les épreuves, il faudra vous procurer une montre, idéalement celle avec les aiguilles qui permet de mieux matérialiser le temps imparti pour l’épreuve vous donnant assez de visibilité pour savoir quand est ce que vous avez atteint la moitié de l’épreuve et adapter votre rythme.

La lecture de l’épreuve : comment déterminer la durée

Avoir en tête exactement combien de temps vous avez pour chaque épreuve et ensuite déterminer combien de temps consacrer à chaque étape. Il est cependant important de savoir que le temps consacré à la lecture du sujet est proportionnel à celui de l’épreuve du baccalauréat.

Par exemple pour une épreuve de littérature d’une durée de 2h, vous pouvez consacrer 15 minutes à la lecture de l’épreuve, mais pour une épreuve de mathématique de 4 heures, la lecture des questions pourra vous prendre jusqu’à 30 minutes.

Vous ne devez pas sauter de partie et lire la totalité du texte de l’épreuve en étant bien concentré. Pour une meilleure gestion du temps, nous conseillons de démarrer directement la rédaction du brouillon, fixer la durée de lecture de l’épreuve vous permettra de vous fixer une limite et de ne pas paniquer.

Soyez méthodiques

Malgré l’importance de la gestion du temps de lecture du sujet, il est encore plus important de bien comprendre le sujet, donc si les éléments vous paraissent encore flous après une première ou une seconde lecture, relisez une troisième fois, l’important est de ne pas vous précipiter et bien comprendre le sujet avant de commencer la rédaction.

Utilisez votre brouillon à bon escient, sachez qu’il n’est pas fait pour rédiger l’intégralité de votre argumentaire ou formuler une dissertation ou encore toute votre solution de l’épreuve de mathématique. L’objectif du brouillon est de pouvoir pendant la lecture et la réflexion structurer vos idées et mettre les points essentiels à ne pas oublier pendant la rédaction. Vous pouvez rédiger votre introduction et conclusion sur brouillon mais rien de plus, il devra se limiter à un plan détaillé et clair pour vous, sans perdre du temps à formuler des phrases.
Enfin prenez votre temps lors de la rédaction et ne vous précipitez pas. Ceci va vous éviter les fautes de syntaxe et d’orthographe et l’utilisation du correcteur à chaque ligne.

Ne pas négliger la relecture

Il reste un quart d’heure pour la fin de l’épreuve, ou même 5 minutes ? Que faire ? Étoffer son argumentaire, ajouter à votre conclusion, partir ou se relire ? La dernière option bien sûr !

Rédiger durant les dernières minutes de l’épreuve ne vous garantira pas que vos ajouts seront de qualité, il se peut même que vous laissiez une phrase incomplète en fin de l’épreuve qui ne vous causera que de la frustration.
Favorisez alors la relecture de votre épreuve. Une copie bien rédigée, relue et sans fautes sera toujours plus appréciée des correcteurs, en leur donnant une bonne impression. N’oubliez pas que pour votre notation la qualité prévaut à la quantité.

Mais surtout n’oubliez pas de respirer et de ne pas céder à la panique et vous dire que cela ne sert à rien de trop stresser, angoisse rime rarement avec réussite ! Et avant tout bon courage pour votre baccalauréat !

Toutes les informations dont vous avez besoin pour faire le bon choix

Toutes les informations dont vous avez besoin pour faire le bon choix